logo-village-etape.gifDepuis mai 2008, Gouzon rejoint l'association village étape, donnant ainsi à la commune une nouvelle dimension. En 1989, l'association village étape est créée afin de mettre en valeur les villages situés à proximité de l'autoroute A20 d'un point de vue des services et donc d'éviter un ralentissement économique des villages déviés de la route. Ceux -ci doivent être de moins de 5000 habitants et situés sur une autoroute gratuite ou une deux fois deux voies.

La notion de village étape dépend d'un contrat entre l'État et les villages concernés : les usagers sont avertis par panneaux de l'appartenance à l'initiative Village étape, et ils savent donc qu'ils pourront trouver dans ce village les commerces et services dont ils ont besoin.

Le premier village-étape de France fut Bessines-sur-Gartempe en 1995.

Être village étape c'est...

  • Pour les usagers de la route:
    - des services : hôtels, restaurants, commerces de premières nécessité, un office de tourisme, stationnement ombragé, aire de pique-nique, toilettes 24/24, distributeur de billets...
    - A Gouzon, c'est aussi : médecins, pharmacies, vétérinaires, aire de jeux pour enfants, borne spéciale "camping-car", gîtes et chambres d'hôtes...
    - Un accueil de qualité : les commerçants, élus et offices de tourismes ont signé la charte de qualité, très exigeante en matière de services offerts et d'accueil.
  • Pour les villages et les commerçants:
    - Une fréquentation du village en hausse.
    - Un chiffre d'affaire en hausse de 30% en moyenne pour l'hôtellerie et la restauration.
    - Un plus en matière de transmission de commerces
    - Le maintien de la population
    - Le boom du marché immobilier.
pano-viletape.JPGPour la première fois en 2001, une délégation Gouzonnaise avait été reçue par la fédération Villages étapes. Conscient du plus que cela pouvait représenter pour la commune, il fut décidé de monter un dossier, qui ne serait valable qu'après le passage en 2 fois 2 voies de la RN 145.

Devant l'ampleur du travail à réaliser et les exigences à satisfaire, ce n'est qu'en avril 2008 qu'un groupe d'élus, emmené par le Maire Jean-Pierre VACHER, est allé à Paris défendre la candidature Gouzonnaise à l'obtention du précieux sésame, avec succès.

Cependant, rien n'est acquis de façon définitive car des contrôles sont effectués et le label n'est attribué que pour 5 ans.

Pour plus de renseignement, rendez-vous sur le site Village Étape en cliquant ici.